Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Droite Biterroise Nouvelle Génération

DEPUTES ET SENATEURS : DES PLEUREUSES

Source photo : Sud Toulousain

Source photo : Sud Toulousain

Il faut avoir une certaine dose de cynisme et la mémoire courte pour une nouvelle minute de silence après l’assassinat des deux policiers par un islamique.

Droite et gauche sont d’accord sur la politique étrangère. A la remorque des américains et des officines mondialistes et européennes nos parlementaires ont voté pour l’engagement de la France dans des conflits qui ne nous regardent pas.

La France de SARKOZY et de HOLLANDE a participée à la déstabilisation du Moyen Orient, de la Libye et de l’Afrique. Soutien à la révolution tunisienne (ou en est ce pays aujourd’hui), soutien à l’époque à la révolution égyptienne (heureusement que le général SISSI a fait ce qu’il fallait pour éliminer les frères musulmans. Soutien aux terroristes syriens islamiques en leur livrant des armes (opposition soit disant modérée) contre ASSAD qu’il fallait soutenir. La désinformation nous « vendant »l’idée qu’il assassinait son peuple.

Ces pays faisaient preuve d’une certaine stabilité. En Irak les chrétiens étaient protégés y compris en Syrie. Certes les dirigeants avaient une poigne de fer mais il n’y avait pas de chaos. On n’a pas compris que l’on ne peut pas exporter nos modèles occidentaux dans ces pays. Alors il vaut mieux des pouvoirs forts qu’une mauvaise démocratie.

Ceux qui dénoncent l’aide de l’Arabie Saoudite et du Qatar aux islamistes seront demain les premiers, une fois revenu aux affaires, à commercer avec eux.

C’est toute cette politique qui a donné naissance à l’état islamique et aux assassins. Nous n’avons rien à faire dans cette région du monde pas plus qu’en Afrique. Que tout ces pays se débrouillent car certains d’entre eux qui ont voulu leur indépendance assument. Les perfusions financières cela suffit.

Nous nous inclinons devant la mémoire de ces deux policiers. Nous pensons à leurs enfants et à leurs familles. Nous le faisons la tête haute en pensant que les politiques les ont conduits là où ils sont aujourd’hui.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article